Accueil du site

Projet NatureRights : financement innovant à destination environnementale

NatureRights, un réseau social établissant un financement innovant à destination environnementale

Nature Rights travaille à la mise en place d’une plateforme communautaire sur laquelle les utilisateurs (particuliers et dans une certaine mesure entreprises) protègent un fragment d’environnement, le visualisent et participent à des projets de développement local tout en suivant, en temps réel, l’impact de leur contribution. NatureRights apporte une solution concrète à la portée de tous. En effet, l’addition de contributions individuelles modiques permet la préservation, à plus grande échelle, de parcelles de forêt. Ce mécanisme constitue un outil de financement à la croisée de trois axes majeurs : la préoccupation accrue pour les questions environnementales, l’explosion du Web2.0, et la recherche croissante de sources novatrices pour le financement du développement durable.

NatureRights vise une première application en Amazonie brésilienne, en étroite collaboration avec les autorités nationales. Il est susceptible d’être appliqué pour d’autres régions du monde ou sur d’autres défis environnementaux.

Eric Maurel, Nature Rights

Pourquoi NatureRights ?

Toutes les 7 secondes, l’équivalent d’un terrain de football de forêt amazonienne disparaît au Brésil. Dans une région frappée par la pauvreté et l’exode rural, la déforestation constitue souvent le seul moyen de subsistance. Parallèlement, on estime à 1,6 milliards le nombre de connexions journalières sur les sites Internet communautaires. NatureRights, au moyen d’un tel site, permettra une levée de fonds destinée à la préservation de parcelles de forêt.

Comment agit NatureRights ?

NatureRights propose aux citoyens du monde entier ainsi qu’aux entreprises, via son site communautaire, des titres de préservation de la forêt amazonienne. Les fonds récoltés permettent ainsi le financement de projets directement liés à une parcelle de terre. Sur un euro perçu, 70% sont directement alloués au développement de projets à travers des partenariats avec les ONGs et les institutions locales, 20% sont dédiés à la surveillance satellite et humaine tandis que les 10% restants servent les frais de fonctionnement de NatureRights.

La force de NatureRights réside également dans le fait que les contributeurs internautes visualisent en temps réel, via la plateforme communautaire, la parcelle dont ils financent la préservation.

Site internet du NatureRights

Le 26 mai 2009

Version à imprimer Version à imprimer
XHTML valid | © Tous droits reservés - 2009