Accueil du site

Présidence norvégienne

[Read English version ]

Réunion plénière du Groupe pilote à Oslo, Norvège, les 6 et 7 février 2007

La Norvège a organisé, les 6 et 7 février 2007, la deuxième réunion plénière du Groupe pilote, dont elle a assuré la présidence tournante du 1er septembre au 1er mars.

La réunion en plénière a permis de faire le point sur les avancées en matière de la mise en place de financements innovants, notamment la contribution de solidarité sur les billets d’avion et l’IFFIm.

En séance d’ouverture, M. Erik Solheim, le Ministre norvégien de la Coopération, a souligné les progrès accomplis ces dernières années dans la lutte contre la pauvreté et la nécessité de mobiliser plus de moyens pour le développement, notamment par des mécanismes innovants s’ajoutant aux efforts requis des pays développés pour consacrer 0,7 pour cent de leur produit national brut à l’aide au développement avant 2015. Il a insisté pour que le Groupe pilote consolide les initiatives existantes : la facilité internationale d’achat de médicament Unitaid, alimentée essentiellement par des contributions de solidarité sur les billets d’avion, la facilité financière internationale pour la vaccination (IFFIm), les promesses d’achat de vaccins (AMC), et développer d’autres projets.

Jean-Pierre Landau, auteur du rapport portant son nom sur les nouvelles contributions financières internationales, a souligné dans son intervention l’originalité d’Unitaid. Il a également indiqué qu’en plus de la santé, l’éducation aurait aussi besoin de financements prévisibles.

PDF - 75.1 ko

Importance des discussions liées à Unitaid

Lors de la séance plénière, une mise au point sur les avancées d’Unitaid a été faite ainsi qu’un tour de table sur les engagements des pays différents. Plusieurs pays, dont l’Italie, le Luxembourg, le Nicaragua, le Maroc, la Corée, le Madagascar, le Chypre ainsi que la Guinée ont exprimé leur intérêt pour cette initiative ou leur volonté de mettre en place une taxe de billets d’avion finançant Unitaid.

Un débat important a eu lieu au sujet de la taxe sur les transactions de change, portée notamment par les organisations non-gouvernementales à la suite d’une réunion technique sur le sujet qui avait eu lieu en décembre 2006 à Oslo.

Lors de cette réunion, l’ONG britannique Stamp Out Poverty avait présenté les résultats d’une recherche commandée par le Ministère des Affaires étrangères norvégien à ce sujet.

Avec un nombre record de participants, la réunion du Groupe pilote a permis d’approfondir la réflexion du Groupe dans les domaines de la taxe sur les transactions de change, la taxe de solidarité sur les billets d’avion et les transferts de migrants.

Site de la conférence norvégienne du Groupe pilote

Le 24 février 2009

Version à imprimer Version à imprimer
XHTML valid | © Tous droits reservés - 2009