Accueil du site

Le Gouvernement français affirme la nécessité de chercher des financements innovants pour le développement

[Read English version ]

A la suite de la Conférence de Paris, le Premier ministre français a réuni l’ensemble des ministres intéressés par les enjeux de développement : ministres des Affaires étrangères, de l’Écologie, de l’Intérieur, de l’Économie, de l’Agriculture, de l’Immigration, Secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur et Secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la francophonie.

M François Fillon a conclu cette réunion du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID), le 5 juin, en affirmant la nécessité de continuer à chercher des financements innovants pour le développement.

Il a particulièrement souligné l’importance de la lutte contre l’évasion fiscale et de la réduction des coûts des transferts des migrants, et rappelé plus généralement que ’’la France prendra toute sa part aux travaux du Groupe pilote sur les financements innovants pour le développement, dans la lignée des conclusions de la Conférence réunie à Paris le 28 et 29 mai’’.

Cette réunion a surtout été l’occasion d’annoncer que la France affectera après 2012 une partie du revenu de la mise aux enchères des quotas de CO2 à des actions pour le climat dans les pays les plus pauvres.

Le 22 juin 2009

Version à imprimer Version à imprimer
XHTML valid | © Tous droits reservés - 2009