Accueil du site

Compte rendu de la première réunion de la Task-force sur les financements innovants pour la sécurité alimentaire, Rome, 21/10/2011

1 – Contexte :

Créé en 2006 à l’occasion de la Conférence de Paris sur les sources innovantes de financement du développement, le Groupe pilote pour les financements innovants pour le développement rassemble aujourd’hui 63 Etats membres, 18 organisations internationales, une fondation et une trentaine d’Organisations Non Gouvernementales. Son objectif est de concevoir, étudier et promouvoir des mécanismes nouveaux destinés à compléter l’aide au développement traditionnelle en apportant des ressources nouvelles, stables et prévisibles. Cinq groupes de travail thématiques ont été mis en place dans ce cadre.

La neuvième session plénière du Groupe pilote s’est tenue à Bamako, les 24 et 25 juin. Elle a créé une Task-force sur les financements innovants pour la sécurité alimentaire et l’agriculture. Dans les termes de référence adoptés lors de cette même réunion, le Groupe pilote a assigné à la Task-force l’objectif « d’étudier les possibilités de formuler des propositions de financements innovants destinés à accroître le financement de la sécurité alimentaire, de la nutrition et du développement agricole durable, c’est-à-dire de réduire le nombre de personnes souffrant de la faim et de la malnutrition, comme le veulent les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). »

2 - La première réunion de la Task-force « sécurité alimentaire et agriculture » du Groupe pilote sur les financements innovants pour le développement s’est tenue à Rome le 21 octobre. Elle a été marquée par une forte participation (une cinquantaine de participants) et des interventions, en particulier des organisations internationales (FAO, FIDA et Banque mondiale, qui ont présenté l’état d’avancement de leurs travaux et, dans certains cas, les actions déjà entreprises), témoignant de l’intérêt porté à cette thématique.

Sous présidence de l’Ambassadeur du Mali, dont le pays s’est vu confier la présidence de cette Task-force, l’Espagne a, au nom de la Présidence du Groupe pilote, animé les débats, avec l’appui du Secrétariat assuré par la France.

3 – Les objectifs principaux de cette réunion étaient :

 d’informer les Etats, les organisations internationales et de la société civile, membres ou non membres du Groupe pilote, sur les objectifs de cette Task-force ;

 de constituer la Task-force en tant que telle, tous les Etats, Organisations internationales et représentants de la société civile, souhaitant y participer étant les bienvenus (cette participation n’est soumise au versement d’aucune contribution financière mais fruit d’une volonté de contribuer aux travaux sur le thème) ;

 de lancer la préparation d’un rapport sur les financements innovants pour la sécurité alimentaire et l’agriculture à présenter au Groupe pilote, d’ici la mi-2012, selon les orientations fixées dans les termes de référence adoptés lors de la réunion de Bamako. Des financements pour la parution du rapport et des propositions de noms d’experts internationaux pour la rédaction du rapport sont attendus de la part des participants à la Task-force, l’objectif étant de constituer un groupe de 8 à 10 experts internationaux chargés de préparer un rapport, travail dont le budget prévisionnel est estimé aux environs de 20 000 €.

A cette fin, la Présidence a fixé un calendrier de suivi précis :

• les experts seront sélectionnés sur la base des candidatures reçues de la part des membres ou non membres du Groupe pilote, d’ici la fin novembre ; le secrétariat fera circuler, sous procédure de silence au nom de la Présidence, la liste des experts retenus sur le fondement d’une répartition géographique équitable et de la complémentarité des compétences techniques retenues ;

• les experts présenteront un bilan d’étape de leurs travaux, au cours de la prochaine réunion du Groupe pilote, fin 2011/début 2012 ;

• les experts soumettront leur rapport définitif, comportant des recommandations opérationnelles et concrètes, avant la mi-2012.

Merci donc à tous les Etats ou Organisations intéressés de nous faire part avant le 30 novembre, et en se basant sur les TDR de la Task-force, joints à ce courriel, des financements ou/et noms d’experts qui permettraient de contribuer au travail de la Task-force.

Le 22 octobre 2011

Version à imprimer Version à imprimer
XHTML valid | © Tous droits reservés - 2009