Accueil du site
Accueil du site > Présidences > Corée 2007

La Corée a organisé les 3 et 4 septembre 2007 la troisième réunion du Groupe pilote sur les contributions de solidarité en faveur du développement, dont elle assure jusqu’à fin septembre, après le Brésil et la Norvège, la présidence tournante de six mois.

La réunion plénière de Séoul

[Read English version ]

La Corée a assuré la Présidence après la Norvège. La Conférence ministérielle s’est tenue à Séoul du 3 au 4 septembre 2007. De nombreux progrès ont été réalisés tant en termes du nombre de la participation que des thèmes abordés.

Un niveau important de participation marque la l’importance des financements innovants

Le niveau important de participation (120 participants, 35 pays, 8 organisations internationales et 18 ONG et autres institutions représentés) confirme l’intérêt porté en faveur des mécanismes innovants de financement du développement dans le monde entier.

Cette réunion a notamment permis d’associer, à l’initiative de la présidence coréenne, des pays asiatiques non membres du groupe (Laos, Malaisie). D’autres pays non membres du groupe pilote participaient également à cette réunion : Russie, Pays-Bas, Hongrie et les Maldives.

le Groupe pilote et les financements innovants après la Conférence de Séoul

A la suite de la Conférence de Séoul, le Groupe pilote regroupe 53 pays membres et 2 pays observateurs (Chine, Japon), contre 40 pays membres à l’origine, ainsi que des ONG et des organisations internationales :

- Parmi ces 53 pays, 8 ont mis en œuvre une contribution de solidarité sur les billets d’avion pour financer UNITAID : Chili, Congo, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, France, Madagascar, Maurice et Niger.

- 20 ont manifesté leur intention de mettre en œuvre une contribution de solidarité sur les billets d’avion pour le même objet : Bénin, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Cambodge, Chypre, Gabon, Guinée, Jordanie, Libéria, Luxembourg, Mali, Maroc, Mauritanie, Namibie, Nicaragua, République Centrafricaine, Sénégal, Sao Tomé et Principe et Togo.

- 4 autres pays ont annoncé leur intention de soutenir financièrement UNITAID par le biais d’un autre mécanisme innovant de financement (Afrique du sud, Norvège), par une contribution budgétaire (Royaume-Uni, Espagne) ou sans en préciser les modalités (Pologne).

- 21 autres pays, sans s’engager à ce stade sur la contribution de solidarité, ont rejoint ce groupe de travail : Algérie, Allemagne, Arabie saoudite, Autriche, Bangladesh, Belgique, Burundi, Cap Vert, Djibouti, Ethiopie, Finlande, Guatemala, Guinée Bissau, Haïti, Inde, Italie, Liban, Mexique, Mozambique, Nicaragua et Uruguay.

Le 20 février 2009

Version à imprimer Version à imprimer
XHTML valid | © Tous droits reservés - 2009